La planète au trésor

Forum sur la planète au trésor, de Disney
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Prince des Rêves [Pokémon/Fantasy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jim
Détenteur de la carte
Détenteur de la carte
avatar

Masculin Nombre de messages : 1641
Age : 28
Disney préféré(s) ?!? : Mousse et capitaine après!
Personnage préféré : Jim Hawkins
Localisation : En train de donner des leçons de surf solaire à Ethan
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Le Prince des Rêves [Pokémon/Fantasy]   Mer 5 Nov 2008 - 13:07

Voici une Fic dont je suis depuis mes 12 ans dessus!! Very Happy
C'est un film(mais,il sera composé de 4 autres suites) dont les héros sont belle et bien Sacha et Ondine,mais,à travers notre monde et un autre monde plein de mystères... Cool
Je l'ai créé à partir d'un rêve que je l'ai un peu adapté... Smile

Résumé:
La vie de Sacha,un jeune orphelin de 10 ans,bascule quand celui-ci découvre qu'il peut comprendre et parler aux animaux...
Qui est-il vraiment?Quel est son secret?Et,surtout,quelle est cette mystérieuse légende qui lui semble si familière?!?



Le Prince des Rêves



Chapitre 1 : La rencontre.


- C'est lui !
Deux hommes se trouvaient dans un studio. Devant eux, un grand écran. A l'intérieur de celui-ci se trouvait une tête de garçons aux cheveux noirs, souriant.
- C'est lui ...
Un homme prit une cape et descendit les escaliers.


***


Nous allions trouver un chiot. Nous entrâmes dans la maison où deux personnes nous accueillirent. Ils discutèrent avec nos parents. Le chien se présenta et courut vers ma soeur et moi. Il nous lècha de sa longue langue visqueuse. Il avait une tête fine et était de couleurs brun et blanc. Soudain, il sortit du salon et nous le suivîmes. Arrivés au balcon, ma mère rappella ma soeur qui les rejoignit. Je fus alors seu avec le chiot. Son museau se mit à la hauteur de mon oreille et il en sortit :
- Aide-nous Sacha !
Quoi ?
Je me relevai en le regardant.
C'est lui qui avait parlé ? Non, c'était impossible : les chiens ne parlent pas ! Quoique ...
Les parents finirent par m'appeller, il était temps de partir !


***



Après avoir roulé quelques minutes sur la route, mon père finit par s'arrêter net.
- Que se passe-t-il mon chéri ? Demanda ma mère.
Un chat blanc était assis, en plein milieu de la route et ne bougeait pas. Mon père tenta de l'effrayer en ouvrant la portière. Mais, il créa l'effet inverse : l'animal en profitant pour rentrer à l'intérieur. Mon père éternua.
- Mais, pourquoi as-tu fait rentrer ce chat, mon chéri ???
- Ce n'est pas moi, il est entré tout seul !
Finalement, mon père reprit la route ne se souciant plus du petit passager clandestin. Mais, à peine avait-il commencé à rouler que le chat se mit à bouger dans tous les sens. Il sautait, griffait. Une fois l'avant terminé, il se ramena derrière, chez nous, et, griffa violemment ma petite soeur. Tandis que moi, il vint s'installer sur mes genoux et tourna sa grosse tête poilue. Je pus voir alors ses yeux verts ... Mais, d'un vert qu'on ne pouvait imaginer que pour le mal ! Ses lèvres se mirent à bouger et il en sortit :
- Longue vie à toi Sacha ...
Avant de se retourner violemment contre moi et de venir me griffer de partout. Avec un grand étonnement, il finit par quitter la voiture. Mon père reprit le volant avec de rentrer en collision avec un camion, stationné près d'une usine. Il y eut une énorme explosion ...


***



Je retrouvai mes esprits. J'étais là, étalé sur le sol avec plein de débrits m'entourant. Je me relevai lentement :
- Papa, maman, petite soeur ???
Personne. Où étaient-ils tous passés : au paradis ou avaient-ils quitté les lieux ??? Je baladai mon regard sur les débrits pour essayer de distinguer quelque chose de familier. Alors, accablé par d'énormes blessures, je m'effondrai à terre ...


***



Deux lionceaux gambadaient non loin de là.
- Que cherches-tu au juste ? Demanda le plus clair.
- J'ai vu quelqu'un !!! Répondit l'autre, sans aucune autre précision.
L'un était de couleur plus jaunâtre et orange et l'autre était parsemé de brun sur tout le long du corps avec quelques petites touffes de poils noirs. Tous les deux marchaient dans les restes de la voiture et du camion. Soudain, le lion brun crut apercevoir ce qu'il cherchait. Il se précipita alors sur le corps inerte.
- C'est ça que tu as aperçu ? Lui demanda son ami.
- Oui, il est toujours vivant. Ramenons-le !!!
- Mais, pourquoi ? ... Es-tu certain qu'il est orphelin ?
- Tu as bien vu les deux voitures se crasher ... Allez, ramenons-le !!!
Le brun insistait, son ami hésitait un peu. Finalement, ils le portèrent tous les deux, jusqu'au château ...


***


Une lionne attendait non loin de là, étendue sur une des rampes du château. Elle finit par apercevoir ces deux lascards préférés :
- Uvok, Sim, qui est-ce ? Demanda-t-elle en se précipitant vers les deux lions et le jeune homme.
- C'est Uvok !!! Il a voulu le ramener ! Mais, moi, je ne voulais pas ! Gémit Sim.
- Cessez ces enfantillages ! Amenez ce pauvre petit au salon, vite !!!
Avant de l'emmener, elle alla le renifler et ... ouvrit grands les yeux.


***



J'ouvris enfin les yeux. Deux lionceaux étaient penchés sur moi.
- AH !!!! Criai-je de peur et en reculant de 2 mètres.
- Ne t'en fais pas, on ne te fera aucun mal ! Déclara le brun en s'avançant encore un petit peu plus vers moi.
- Comment suis-je arrivé ici ? Demandai-je à tout hasard.
- Il paraît que tu étais couché dans des débrits. Répondit un autre animal à la voix féminine.
Ce ton venait d'une lionne assez âgée, assise dans un coin de la pièce.
- Où sont mon père, ma mère et ma petite soeur ?
- On a vu personne à part toi ...
Des larmes me vinrent aux yeux, mais, je n'aggravai pas la situation.
- Ce n'étaient pas tes véritables parents ? Demanda la lionne, curieuse, mais, certaine de la réponse.
- Non, ce n'étaient pas mes véritables parents ... Repris-je. C'étaient mes parents adoptifs ! Ils se nommaient Freddy, Maria et Jenny. Mais, ils me manquent, tout de même ...
Mes larmes revinrent.
- Ce n'est rien, tu es en sécurité ici. Insista l'animal.
- Nous allons te garder, le temps que tu te reposes un peu ... Si tu es d'accord, évidemment !
Je réfléchis avant de répondre : c'est vrai, plus rien ne m'attendait de l'autre côté ! Plus de mère, père et soeur adoptifs ...
- D'accord. Je suis d'accord. Mais, cela ne vous dérange pas ? Et, je ne vous connais même pas ! Déclarai-je. En réalité, j'étais perdu, tout se passait beaucoup trop vite pour moi, tous ces changements, c'était dur à imaginer ...
- Ne t'en fais pas, tu vas vite t'y habituer ! Ici, dans ce palais nous sommes 4, plus le personnel ! Il y a Uvok ...
- Ca, c'est moi ! Répondit le lionceau de contentement.
- Sim ...
- Ouais, c'est moi ... Dit-il sur un ton lassé.
- Ondine et moi, Lana ! Finit-elle.
- Qui est Ondine ? Demandai-je, intéressé vu que ce personnage ne s'était pas encore présenté à moi.
- C'est une orpheline, comme toi ! Mais, elle, elle n'a pas eu de parents adoptifs. Nous l'avons trouvée dans la rue, seule ... A cause de ça, elle a très mauvais caractère ! Mais, je sais qu'au fond d'elle, c'est un ange ... Elle a quelque chose en elle de bizarre ... Tout comme toi !
- Et, de quoi s'agit-il ? Et, si je n'avais pas eu cette chose bizarre, vous m'auriez laissé seul dans la rue ?
- Non, voyons ... Nous t'aurions amené à l'orphelinat des Princes et des Princesses !
- Pourquoi là-bas ? Demandai-je en fronçant les sourcils.
- Parce que, ici, tu te trouves dans un village de Princes et Princesses, et, les enfants abandonnés qu'ils trouvent sur leur chemin, ils croient tous que ce sont des Princes et des Princesses ! Mais, moi, j'arrive à sentir qui en est un ou une, véritablement ...
- ... Les vrais quoi ?
Sa discussion devenait de plus en plus confuse à mes yeux ...
- Ih, je suis en train de te raconter une légende !!!
- Oh, non, pas celle-là ... Grommela-t-il avant de quitter la pièce.
Uvok le suivit, il ne resta plus que moi et la grande lionne.
Elle me parla d'une légende : la légende du Prince et de la Princesse des Rêves. Cette légende raconte l'histoire d'une jeune personne qui pourrait sauver le monde du mal. Comme toutes bonnes légendes, il y a un "méchant". Cette fois-ci, il joue le rôle du frère du Prince, on le surnomme : le Prince des Ténèbres.
- Et voilà, c'est ça !!! Finit-elle par déclarer en ayant fini de raconter toute l'histoire. Cette légende, je l'adore et, je la crois, et ... Je recherche même cette belle Princesse et ce Prince valeureux.
- Et vous croyez que c'est Ondine et moi ? Lui demandai-je nettement.
- Oh, non, n'en parlons plus ! Elle me sourit. Demain, c'est le week-end, tu pourras te reposer. Mais, lundi, tu devras te lever à 8h00 pour te rendre à l'école des Princes et des Princesses ! Ondine y est aussi ! J'espère que ça va te plaire !
Et, elle quitta la salle en m'annonçant que demain, j'aurais ma propre chambre !!!


***



Le soleil finit par se lever. J'étais toujours là, couché sur le divan, une couverture sur moi. Les oiseaux chantaient et le ciel semblait bleu. J'avais repensé au chiot qui m'avait parlé. Cet évènement avait été si vrai ... Avait-il un quelconque lien avec le Prince des Rêves ? Aucune idée.
Bon, je n'allais tout de même pas rester dans ce divan toute la journée ! Au moment où je me levai, la porte s'ouvrit. Et, une jeune fille apparut. Elle avait les cheveux roux, un top jaune, un mini-short en jean, deux petites bretelles et les yeux bleus. Je la regardai entrer. Elle me fixa à son tour :
- Quoi ?
Elle ... Elle m'avait adressé la parole !
- Quoi : quoi ? Repris-je.
- Ben quoi ? T'as vu comment tu me relookes ??? On dirait que tu n'as jamais vu aucune fille de ta vie !
Elle avait un sacré caractère ! Me rappellant de ma précédente entrevue avec Lana, cette fille ne pouvait être autre qu'Ondine ! Elle quitta la salle en me demandant :
- Et, ne me dérange pas !
Je me relevai péniblement de mon lit. Etonné de tout, je ne comprenais plus rien... Sauf que j'allais rester ici jusqu'à la fin de mes jours ! J'eus une soudaine envie de prendre l'air. Plus loin, non loin de l'entrée du château s'y dressait une forêt. Et, si j'y allais ? Une petite promenade ne m'aurait pas fait plus de mal que de tout ce qui m'était arrivé aujourd'hui...


***



En empreintant le petit sentier, un écureuil descendit de son arbre et vint me rejoindre, à mes pieds. Il s'avança vers moi et sortit un :
- Bonjour !
... QUOI ? UN ECUREUIL QUI PARLE ??? M'enfin, après le chien... Bon, je raclai ma gorge et dissimulai ma peur pour paraître bien élevé et lui répondit de même :
- Bonjour !
- Je peux te confier un petit secret ? Continua l'animal.
- Bien sûr ! Lui souriai-je.
Je m'accroupis et écoutai ce qu'il avait à me dire :
- Tout d'abord, je me prénomme Ecureuil Gris ! Et, je suis un agent secret.... En fait, quelqu'un a comme plan de dominer le monde et, avec mes associés, nous tentons de l'en empêcher... Mais, hélas, nous avons besoin d'un humain pour continuer notre projet... Est-ce que ça te dirait d'être cet humain ?
- Oui, pourquoi pas... Mais, je me rendis compte d'une chose. Mais, pourquoi moi ???
- Mmh... On a peur des autres humains, c'est rare qu'on leur face confiance... Mais, toi, tu... Tu es étrange, tu ne ressembles pas à tes congénères...
Je lui souris :
- Oui... J'ai quelque chose de spécial en moi, c'est ça ?
- Oui !!! Bon, si tu le sais déjà, bha... Euh... Je te prends un rendez-vous demain, voilà, si ça va pour toi ! J'aurais un tas de choses à t'expliquer... Tu viendras ?
Je réfléchis une fois de plus. Mais, qu'est-ce qui pouvait me retenir ? Il se passait tellement de choses bizarres que je ne les comptais même plus ! Une dernière n'aurait rien changé à la situation...
- Oui, je viendrai ! A quelle heure ?
- Midi !
- Très bien, je serais là, demain, pour midi...
- Merci, tu ne peux pas savoir comme je suis heureux.
Et, il retourna se cacher dans son arbre.
Après cette petite discussion inattendue, je remarquai que la nuit allait bientôt tomber. Je dirigeai mes pas vers ceux du château quand j'entendis un drôle de bruit derrière moi...
- Salut frangin.
- Frangin ?
Un homme se trouvait là, devant moi, voltigeant comme une espèce d'oiseau. Je ne comprenais pas par quoi était fait ce miracle !
- Et oui... Tu ne me reconnais donc pas ?
- Non... Pourquoi, je devrais ?
- Mmh...
Soudain, sa main s'illumina d'une couleur verte foncée, et, il m'envoya un drôle de rayon qui me cloua au sol. Avant de disparaître, je l'entendis hurler. Le temps d'oublier ma douleur éphémère, je me relevai et courut vers le château, sautant sur le divan. Juste à ce moment, Lana réapparut toute joyeuse :
- Ah, mon petit Prince, bonne nouvelle : ta chambre est prête ! Tu peux t'y installer !
Elle monta à l'étage et me la présenta :
- Elle est à toi ... Et, si tu as besoin de quoique ce soit, sache que la chambre de Sim est juste à côté de la tienne, suivie de celles d'Uvok et d'Ondine. Moi, je dors tout en haut !
Je ne savais plus quoi dire :
- Oh, euhm... Vraiment... Merci...
Elle me fit un grand sourir chaleureux :
- Mais, c'est tout naturel ! Bonne nuit !
Et, elle monta les escaliers.
- Oui, bonne nuit ! Lui répondis-je de loin.
Et, c'est avec plein de joie au coeur que j'ouvris la porte de ma propre chambre.

Fin du Prince des Rêves, chapitre 1.)La rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Prince des Rêves [Pokémon/Fantasy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pokémousse (Mumkin)
» MAC A Fantasy of Flowers Collection (Spring 2014)
» [DATA BASE] Barbie Costume Ball-Barbie Fantasy
» vous cherchez un bon livre de fantasy?
» Fantasy Top!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La planète au trésor :: Divers :: Chef-d'Oeuvres des Capitaines :: Fan Fics-
Sauter vers: